Extraits du dossier de presse



Yann Géraud, Expression-Janus

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Exposition du 13 juin au 16 août 2009. Chapelle Saint-Quirin, rue de l'Hôpital - 67600 Sélestat. Ouverture du mercredi au dimanche de 14h à 18h. Entrée libre.




Il y aura de l'autre côté de la barricade un espace plus calme : quatre modules alignés et rangés dans le coin opposé. Une espèce de camp militaire reprenant l'organisation des camps romains. Ils auront au sol la même dimension, mais leur hauteur sera différente. Le plus bas est une estrade blanche. Puis, avec un peu plus de hauteur, une table de billard servant de table d'opération où seront disposés des schémas tactiques et des plans d'attaque. Une tente viendra ensuite dépasser la table de billard. L'ossature de cette tente sera fabriquée en bois et sera recouverte de poliane, un film plastique translucide. Elle sera habitée par une douzaine de néons disposés au sol déployant leur lumière à travers la bâche. Tout à côté, une forêt de lampadaires d'extérieur (douze exactement) tiendra la place de ce dernier module. Ils seront eux aussi allumés. Cette partie devrait être très éclairée par rapport aux deux autres, ce qui ne veut pas dire que les deux premières seront dans le noir.

Yann Géraud, mars 2009




 





Projet de Yann Géraud, Expression-Janus

En parallèle de l'exposition consacrée à Pierre Ardouvin, le Frac Alsace invite Yann Géraud à exposer à la chapelle Saint-Quirin à Sélestat. Comme Pierre Ardouvin, Yann Géraud matérialise dans son oeuvre un espace de fiction et de construction littéraire.

Néanmoins, il ne produit aucune image mentale. Au contraire, il fait de l'exposition un espace topographique généré par l'oeuvre elle-même, dont la complexité des formes et des matériaux doit autant traduire une forme d'irréductibilité imaginaire du langage que de l'humain face au monde.

Expression Janus

La pièce pour la Chapelle Saint-Quirin à Sélestat s'appellera Expression-Janus. Elle sera composée de trois parties. La première, celle à laquelle on se confronte en premier lieu en arrivant dans la chapelle est un entassement de sculptures à mi-chemin entre la barricade, le trophée de guerre et le monument aux morts. Cette barricade bloquera le passage, empêchant ainsi le spectateur de pouvoir appréhender la totalité de l'espace. Le trophée de guerre et le monument aux morts étaient initialement construits avec les armes des vaincus trouvées sur le champ de bataille. La barricade, elle, est mise en place avec les objets que l'on a sous la main : barrique, chaise, table, etc. Pour cette exposition, la barricade sera échafaudée avec les sculptures composant mon exposition à Lyon : Erehwan P.O.V. J'utiliserai ces sculptures comme de la matière première à l'élaboration de cet obstacle. Tout ceci sera soutenu par des planches recouvertes de rayures, comme on peut en trouver sur les barrières de chantier.

Sur la gauche et adossé au mur, se déploiera un atelier de fabrication et de stockage de maquettes de volcans. Elles occuperont toute la longueur de la salle. Je fabriquerai ces volcans sur place, directement dans la chapelle.Ils seront de différentes tailles et je veux qu'ils soient une multitude débordant presque de ce qui servira d'atelier. Certains de ces volcans seront déjà entrés en éruption ou le seront pendant l'exposition. Cette division de l'espace entre la barricade et l'atelier devra déjà être comme en ébullition.


Yann Géraud, Expression Janus. Vue d'une partie de l'exposition, chapelle Saint-Qurin, Sélestat, 2009

Yann Géraud, Expression Janus. Vue d'une partie de l'exposition, chapelle Saint-Qurin, Sélestat, 2009

Yann Géraud, Expression Janus. Vue d'une partie de l'exposition, chapelle Saint-Qurin, Sélestat, 2009

Yann Géraud, Expression Janus. Vue d'une partie de l'exposition, chapelle Saint-Qurin, Sélestat, 2009

Archives expositions personnelles France

  Yann Géraud, Expression-Janus
  Chapelle St Quirin, Sélestat
  13.06 - 16.08.2009

Archives expositions personnelles (G)