Communiqué de presse


Le CCC présente une exposition personnelle de Piero Gilardi, marquant le retour dans une institution française de l’un des artistes majeurs de la scène artistique internationale. Né en 1942 à Turin où il vit toujours, Piero Gilardi fut dans les années 60 l’un des principaux contributeurs au mouvement Arte Povera.


Génial inventeur des "Tapis de nature", qui ont aidé à la diffusion de ses oeuvres, Piero Gilardi s'est efforcé, dès les débuts de ce mouvement, de théoriser et orienter les réflexions vers un art "habitable" et "micro-émotionnel", une démarche qu'il a lui-même assumée et proclamé au nom de l'interaction permanente entre l'individu et l'environnement. Il a extériorisé cette vision profondément humaniste au long de son parcours à travers des démarches plastiques, théoriciennes et militantes.


Piero Gilardi procède presque exclusivement dans sa pratique à travers l'introduction de fragments de nature, d'objets quotidiens recréés en mousse de polyuréthane peinte, dans l'espace de vie domestique, afin d'inviter l'amateur d'art à expérimenter ses oeuvres dans le réel. Mais loin de simuler une simple action mimétique, l'artiste soumet le transfert du sujet d'origine à l'objet produit à une interprétation artistique autant qu'à une interaction physique. Dans ce contexte, les oeuvres de Piero Gilardi se confrontent souvent, si ce n'est toujours, à des questions relatives à leur conception.


Piero Gilardi, vue de l'exposition galerie Sémiose, 2009 Piero Gilardi, Tapis nature, détail

Ci-dessus


Piero Gilardi, Tapis nature et détail

Ci-contre

Piero Gilardi, vue de l'exposition galerie Sémiose, 2009


L’artiste propose de revisiter au CCC près de 50 ans de création sous le titre Leçon de choses. Tout en portant un regard rétrospectif sur l’une des grandes œuvres de notre époque, l’exposition sera également en prise directe avec son actualité la plus immédiate. Elle présentera en effet des œuvres récentes ainsi qu’une production totalement inédite intégrant les nouvelles technologies et ses recherches actuelles sur le Bio Art. La dimension "relationnelle" de ce travail profondément engagé sur le plan social, politique et environnemental sera également convoquée par le biais d’un colloque qui aura lieu à l’automne.

Ces trois axes que sont "l’espace du récit historique", "l’espace de l’actualité" et "l’espace relationnel" se complètent et dialoguent au sein d’un accrochage global, vivant et organique.


Une quinzaine d’œuvres sont réunies, depuis les célèbres Tapis nature des années 60, échantillons de nature réalisés en mousse polyuréthane, jusqu’à Tiktaalik (2010), installation interactive inédite (co-produite avec le CCC) qui traite des interrelations entre l’homme et le monde animal.


Piero Gilardi, Tapis nature Piero Gilardi, Igloo

Piero Gilardi, Igloo


Telle une "leçon de choses", l’exposition nous fait traverser les différents chapitres d’une œuvre qui relie depuis toujours l’art et la vie. Profondément écologiste, elle entend expliquer avec le langage de l’art la complexité de la vie et développer une pensée qui replace l’homme au sein du vivant.



Exposition du 26 juin au 07 novembre 2010. C.C.C. 55 rue Marcel Tribut - 37000 Tours. Tél.: +33 (0)2 47 66 50 00. Ouverture du mercredi au dimanche de 14h à 18h. Entrée libre.

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Piero Gilardi, Leçon de choses au CCC de Tours

Archives expositions personnelles France

  Piero Gilardi, Leçon de choses
  Le CCC, Tours
  26.06 - 07.11.2010

Archives expositions personnelles (G)